Un vent d’espoir !

De toute époque, la détention du pouvoir par une élite fortunée a suscité maintes révoltes chez la majorité maintenue dans un état de grande pauvreté, alimentant une injustice sociale toujours présente aujourd’hui. Les riches sont perçus comme étant des individus vivant dans leur tour d’ivoire, peu soucieux du fait qu’une grande partie de leurs semblables « tirent le diable par la queue ».Lire la suite

À l’Attention du très honorable Justin Trudeau, premier ministre du Canada !

Cher Monsieur Trudeau,

j’applaudis très fort le geste du Canada qui s’est opposé, le 20 novembre dernier, au grand protecteur d’Israël, les États-Unis, en votant en faveur de l’autodétermination des Palestiniens aux Nations Unies et en réitérant sa position quand à l’illégalité des colonies de peuplement israéliennes. Ceci représente à mes yeux le minimum d’intégrité, de décence et de respect à avoir pour les valeurs fondamentales de justice, de droits humains et de droits des peuples.Lire la suite

Une classe pour les garçons, une classe pour les filles !!!

Au 18ème siècle, le philosophe Jean-Jacques Rousseau écrivait : « toute l’éducation des femmes doit être relative aux hommes. Leur plaire, leur être utile, se faire aimer et honorer d’eux, les élever jeunes, les soigner grands, les conseiller, les consoler, leur rendre la vie agréable et douce : voilà les devoirs des femmes dans tous les temps, et ce qu’on doit leur apprendre dès leur enfance. »Lire la suite

Journée internationale pour l’éducation à la sexualité dès l’enfance : mobilisation face à l’ingérence religieuse et politique !

Genève, 18 novembre 2019 — Le 20 novembre marque la Journée internationale des Droits de l’enfant et la cinquième édition de la Journée internationale SexEd Day en faveur d’une éducation à la sexualité dès l’enfance tel que recommandé par les experts de plusieurs rapports de recherche d’institutions internationales, dont l’UNESCO et le bureau européen de l’OMS.Lire la suite

Au sujet de la déresponsabilisation !

Je viens de terminer le livre de Maurice Druon Les Rois maudits. Cette lecture m’a inspiré d’écrire un texte au sujet de la responsabilisation. Il est bon de préciser comme nous le dit Paul Ohl que le roman historique implique des dialogues qui sont toujours inspirés par le contexte historique de faits avérés. Druon imagine une réplique d’Adam Orleton, évêque de Hereford à la reine Isabelle de France, reine d’Angleterre (1292-1358) «Faut-il pour ne point détruire une seule vie, risquer d’en faire périr beaucoup d’autres? » p 1063- Lire la suite

Le vrai visage de l’Anarchie

Proposer de remplacer les systèmes politiques actuels par quelque chose s’apparentant à l’anarchisme pourrait laisser croire que celui qui imagine une telle fabulation a complètement perdu l’esprit! « Vous ne trouvez pas que nous n’y trempons pas suffisamment, dans l’anarchie, avec les systèmes en place », vous entends-je dire, en réaction à une telle idée… Justement, nous n’y « trempons » pas assez, et même pas du tout! Comme bien d’autres idées ou concepts, le principe de l’anarchie en est un utilisé à mauvais escient, étant associé au chaos et au désordre, ce qu’il n’est absolument pas.Lire la suite