Les raëliens visitent l’exposition Comicon 2014 de Montréal.

Les supers héros du petit et grand écran fascinent et divertissent des millions de personnes sur la planète avides d’aventures extraordinaires. Ces héros sans peur et sans reproche sont souvent associés à l’univers de la science-fiction, et nous paraissent à nous, simples mortels, bien inaccessibles. Heureusement, l’événement annuel « Comicon » comble ce fossé et permet aux fans de se rapprocher des acteurs qui sont derrière ces légendes vivantes. La convention Comicon 2014 se tenait cette année au Palais des Congrès de Montréal du 12 au 14 septembre, et à voir la foule présente, la popularité des super héros ne se dément pas!

Alain Moreau, raëlien assidu à ce type d’événement, a rassemblé une petite équipe de raëliens  afin de remettre en mains propres le livre de Raël « Intelligent Design » aux personnalités qu’ils réussiront à rencontrer en se frayant un chemin à travers une foule dense et compacte.

Ils ont remis le même livre à cinq comédiens, dont trois qui ont interprété des personnages importants dans la série Star Trek Next Generation : Levar Burton (Geordi La Forge), Gates McFadden (Beverly Crusher) et Jonathan Frakes (Will Riker). Ont reçu le livre également : Tricia Helfer, la Cylon no 6 de « Battlestar Galactica », et Stephen Amell de la série « Arrow ».

Lire la suite

Un après-midi unique dans les rues de Toronto, un robot nous parle de Paradisme !

Quel enthousiasme autour de Sico, ce sympathique robot qui a contribué à diffuser une nouvelle approche pour solutionner notre futur … d’une main de fer, dans les rues de Toronto, mercredi le 3 septembre dernier. Nicole Bertrand, Guide-évêque et porte-parole de l’événement, a tout d’abord offert, en conférence de presse, un résumé très convaincant de ce que signifie le Paradisme et ses applications*.

Elle précise que le Paradisme est un nouveau système socio-politique qui souhaite, entre autres, contribuer au remplacement des travailleurs humains par des robots, un phénomène social planétaire qui permettra rapidement à notre humanité de remplacer la compétition et la cupidité par la coopération et la collaboration. Cette transformation n’est pas une rêverie du domaine de la science-fiction, comme le précise Mme Bertrand, puisque nous avons déjà développé toute la technologie nécessaire et que nous pourrions y arriver en quelques années à peine. Elle ajoute que : « Si on nous traite de rêveurs, nous rêvons les yeux ouverts… sur ce qui se produit déjà maintenant. » Elle cite d’ailleurs Raël, fondateur du Paradisme, qui précise : « Il n’y a aucune raison d’être pauvre avec le niveau de technologie actuel. »

Lire la suite

ARAMIS 2014 au Canada

ARAMIS, l’Association Raëlienne des Minorités Sexuelles fondée par Raël, chef spirituel et fondateur du Mouvement Raëlien International, s’est particulièrement distinguée cet été 2014 à travers le Canada par sa présence remarquée aux principales manifestations LGBTT.

Ces actions ont été rendues possibles grâce aux bénévoles d’Aramis Canada, sous le leadership de Frédérique Dorsay, la responsable nationale de cette association.

ARAMIS, qui se porte quotidiennement à la défense des minorités sexuelles par le biais de lettres, de pétitions et d’interventions sur les réseaux sociaux, est active dans la grande majorité des événements publics qui lui permettent de réaliser sa mission.

ARAMIS occupe une place unique au sein du paysage LGBTT comme en fait foi son slogan « Soyons heureux d’être qui nous sommes ». Cette association met, entre autres, l’accent sur le fait que tous les êtres humains, quelles que soient leurs différences, ont droit au bonheur et au respect.

Lire la suite

GoTopLess célèbre la liberté pour les femmes au Mont-Royal

GoTopless vous présente un court reportage sur l’action qui s’est déroulée dimanche 24 août dernier sur la montagne.

Entourées de l’ambiance euphorique des tam-tams et sous un soleil radieux, plusieurs femmes ont exercé leur droit de profiter de cette après-midi seins libres tout comme les hommes.

C’est à travers les yeux de Maude, une jeune passante qui nous a témoigné sa vision et ses observations, que nous pouvons comprendre le défi que les femmes ont d’exprimer leur liberté !

À l’an prochain !

Lire la suite

GoTopless Day 2014 – Pour libérer les femmes de vieux tabous!

La lutte pour obtenir l’égalité entre les femmes et les hommes est d’abord et avant tout le combat de millions de femmes à travers le monde dont les droits les plus élémentaires sont bafoués. Si dans certains pays il est interdit pour une femme de simplement conduire une voiture, il est de la responsabilité des femmes qui vivent dans des pays « plus évolués » de descendre dans la rue et de manifester afin qu’une réelle égalité hommes-femmes voit le jour. C’est exactement ce qu’ont fait de nombreuses femmes raëliennes d’un bout à l’autre du Canada le 24 août 2014 lors de l’événement GoTopless Day!

Même s’il est légal de circuler seins nus en Ontario et en Colombie-Britannique, les mentalités n’ont peut-être pas suivi cette légalisation au point où toutes les femmes se sentent totalement à l’aise de se promener seins nus où bon leur semble. Les réactions suscitées par l’événement GoTopless, autant médiatiques que chez le simple passant, tendent à démontrer toute l’utilité de tenir un tel événement. Encore plus, en sachant que quelques jours après la tenue du GoTopless Day à Montréal, une fillette de trois ans qui se baignait tranquillement dans une pataugeoire publique en monokini s’est vue menacée d’expulsion par les sauveteuses si elle ne remettait pas son haut…

Lire la suite

L’artiste Megumi Igarashi, emprisonnée pour avoir imprimé son vagin en 3D, libérée !

COMMENTAIRE DE RAËL : Envoyez-lui nos encouragements ! Emprisonner quelqu’un pour cela, c’est totalement inacceptable dans un pays où l’on expose d’énormes pénis à l’occasion de nombreuses festivités . C’est le comble du sexisme !

Megumi Igarashi, artiste de 42 ans officiant à Tokyo, est connue pour trouver son inspiration dans ses organes génitaux. Son projet consistait à fabriquer par le biais de l’impression 3D et d’une plateforme de crowdfunding, un bateau prenant la forme vagin, le « Mkboat ». Un moyen original de susciter une réflexion sur un sujet tabou dans l’archipel. « Il a juste été trop bien caché, c’est juste une partie du corps de la femme.» écrit-elle sur son site.

Une fois sa campagne de financement réussie, Igarashi diffuse sesmodélisations 3D sur internet, auprès de ses contributeurs. Quelques temps plus tard, Megumi est incarcérée par les autorités japonaises, au motif : « Distribution de données qui pourraient créer une formeobscène par le biais d’une imprimante 3D. » Une affaire qui a déclenché une vive polémique auprès de ses partisans et des défenseurs de la liberté d’expression, une pétition a même été lancée pour obtenir une libération immédiate.

Libérée le 18 juillet de ce mois, en attente de jugement, Igarashi a réussi un joli coup médiatique. Son histoire a défrayé la chronique bien au-delà de l’archipel nippon et ainsi su créer le débat sur ses terres. Néanmoins, si elle est reconnue coupable, l’artiste risquerait jusqu’à 2 ans de prison et une amende d’environ 18 000 €. Megumi ne s’est pas découragée puisqu’elle propose depuis une collection variée, dont des coques de smartphones et des bracelets, à l’effigie de son sujet favori, de son combat. Lire la suite

Paradisme: le Gouvernement canadien pourrait libérer les citoyens du travail

Les Raëliens exhortent le Gouvernement d’adopter ce nouveau système

Une conférence de presse aura lieu à l’Hôtel Marriott sur ​​la rue Bay au centre-ville de Toronto aujourd’hui, 3 septembre, à 10h30. Un robot vous souhaitera la bienvenue!

Toronto, 3 septembre 2014 – Conséquemment à la crise économique mondiale croissante, à l’inégalité sociale et économique et à la violence qui découle de ces problèmes, les Raëliens présentent un nouveau système socio-économique aux médias canadiens et aux gouvernements appelé le « Paradisme », qui, disent-ils, résoudrait tous ces problèmes et plus encore dans un temps très court.

La porte-parole raëlienne, madame Nicole Bertrand a expliqué le concept : « Notre monde est paralysé par le profit. Cela crée des inégalités entre les riches qui deviennent plus riches et les pauvres qui deviennent plus pauvres. Les tensions augmentent, les combats pour les ressources sont plus nombreux, les gens meurent de faim  –  ou, s’ils sont chanceux, ils travaillent toute leur vie de nombreuses heures par semaine, juste pour manger. Le Paradisme permettra de résoudre toutes ces problèmes et plus encore. Le Paradisme, c’est le communisme sans ses inconvénients. Il n’y a pas de prolétariat, pas d’argent et pas de production pour le profit. Plutôt que ‘’chacun selon ses capacités, chacun selon ses besoins’’, le Paradisme permettra l’abondance pour tous et il le fera indéfiniment. Grâce au Paradisme, nous pouvons tous vivre dans un monde sans travail, ni argent. »

Lire la suite

L’organisation GoTopless est outrée des déboires imposés à une fillette de 3 ans et tient à transmettre son soutien à sa mère, Mme Véronique Shapiro.

Montréal, 30 août 2014 – GoTopless, quelques jours à peine après la 7e campagne internationale de GoTopless, qui a eue lieu le 24 août dernier, voilà qu’on vient d’imposer à une fillette de 3 ans de remettre le haut de son maillot de bain, sous peine d’expulsion des lieux, alors qu’elle jouait dans une pataugeoire publique pour enfants.

« Quelle honte! On parle ici d’une fillette qui s’amuse paisiblement dans une piscine et à qui des sauveteurs, au nom d’une pseudo-morale, viennent de passer un message pour le moins surprenant à une enfant qui ne sait ni lire ni écrire! », s’exclame Sylvie Chabot, prêtre raëlienne et porte-parole de GoTopless au Canada.

Elle ajoute : « Cette sauveteuse devrait se concentrer sur son travail qui consiste à assurer la sécurité des baigneurs, plutôt que de se prendre pour une éducatrice, car le message qu’elle vient de passer à cette fillette – et à tous les enfants qui ont été témoins de cette scène – est que leur corps est laid, sale, impur et qu’il faut le cacher. La sauveteuse a-t-elle également demandé aux petits garçons de la piscine de se couvrir les seins? »

Lire la suite

Fête du travail : les Raëliens exhortent le gouvernement à libérer les citoyens canadiens de l’esclavage du travail

Une conférence de presse aura lieu à l’Hôtel Marriott sur la rue Bay au centre-ville de Toronto le 3 septembre à 10h30.

Toronto, 29 août 2014 – Conséquemment à la crise économique mondiale croissante, à l’inégalité sociale et économique et à la violence qui découle de ces problèmes, les Raëliens présentent un nouveau système socio-économique aux médias canadiens et aux gouvernements appelé le « Paradisme », qui, disent-ils, résoudrait tous ces problèmes et plus encore dans un temps très court.

La porte-parole raëlienne, madame Nicole Bertrand a expliqué le concept : « Notre monde est paralysé par le profit. Cela crée des inégalités entre les riches qui deviennent plus riches et les pauvres qui deviennent plus pauvres. Les tensions augmentent, les combats pour les ressources sont plus nombreux, les gens meurent de faim – ou, s’ils sont chanceux, ils travaillent toute leur vie de nombreuses heures par semaine, juste pour manger. Le Paradisme permettra de résoudre toutes ces problèmes et plus encore. Le Paradisme, c’est le communisme sans ses inconvénients. Il n’y a pas de prolétariat, pas d’argent et pas de production pour le profit. Plutôt que chacun selon ses capacités, chacun selon ses besoins’’, le Paradisme permettra l’abondance pour tous et il le fera indéfiniment. Grâce au Paradisme, nous pouvons tous vivre dans un monde sans travail, ni argent. »

Lire la suite