L’autodiscipline

Temps de lecture : 2 min.
Jean-Claude Nader Chroniqueur pour le Mouvement Raélien

Nous avons appris que pour être heureux, cela demande d’être disciplinés.

Qu’est-ce que cela veut dire que d’être discipliné?

Nous pouvons être disciplinés parce que c’est demandé par autrui ou parce que c’est une motivation interne.

Vouloir être heureux est une décision personnelle. Prendre seulement une décision n’est pas suffisant. Comme personne ne peut nous imposer des règles de conduites pour être heureux, se discipliner pour y parvenir est la clé.

Le prophète Raël dans son livre Le Maitreya p. 85 (format papier) écrit ceci :

 « La plus belle discipline c’est celle qui ne s’impose pas par la force, celle qui va de soi, qui vient d’elle-même, déclenchée par un choix volontaire et conscient. »

Se discipliner, autrement dit l’autodiscipline, est inhérent à notre motivation. Elle fait appel à notre capacité à faire des choix (nos pensées, nos actions, nos émotions) qui tiennent compte de notre objectif, dans ce cas être heureux.

 Quel est le but de l’autodiscipline?

C’est ultimement une source de détermination afin de poser des actions permettant l’atteinte de nos objectifs.

Toute action qui nous rapproche de nos objectifs nourrit notre confiance en soi et ainsi renforce notre motivation interne, qui à son tour, déclenche l’autodiscipline. C’est un cercle vertueux.

L’autodiscipline est une qualité importante à développer pour réussir.

 Elle est comme le muscle d’un sportif, plus nous l’exerçons, plus elle se renforce.

Quand nous nous entrainons à être disciplinés, nous créons plus de masse tissulaire dans notre cortex préfrontal. Plus nous sollicitons cette partie du cerveau, plus nous la renforçons. Avec le temps, de l’entrainement, l’autodiscipline devient un réflex. Nous sommes alors capables de résister plus facilement à nos impulsions et nos envies qui pourraient nous éloigner de nos buts.

Nous voulons rarement être disciplinés juste pour le plaisir d’être disciplinés. L’autodiscipline est un moyen pour arriver à une fin. Donc quelle est notre fin? Quelle est la raison pour laquelle nous avons besoin de se discipliner? Pour monter un projet qui nous tient à cœur? Perdre du poids? Vivre une vie plus saine?

Pour être autodisciplinés, nous devons donc maintenir un haut niveau d’énergie. Garder une bonne hygiène de vie est primordiale. Nous devons manger le plus sainement possible, prendre des pauses, méditer régulièrement.

Il arrivera d’être indiscipliné. Que nous commandions une grosse pizza au lieu de se cuisiner un repas santé. Que nous restions au lit au lieu d’aller faire notre entrainement. Que nous regardions la télé plutôt que de travailler sur son projet. Et c’est totalement normal de prendre un « break ». Ce qui est important, c’est de garder la bonne trajectoire. Certes, nous sommes responsables de nos engagements personnels, évitons toute culpabilité.

« En fait c’est simple, la bonne discipline est celle qui nous permet d’être encore plus indisciplinés. C’est ça une bonne discipline, une mauvaise discipline est celle qui ne permet pas l’indiscipline. » – Raël, Le Maitreya p. 87 (format papier)

L’indiscipline nous permet aussi de revoir l’importance que nous accordons à nos objectifs : soit que nous retrouvons la motivation pour les réaliser, soit que nous les laissons tomber.

« Si vous prenez une décision et que vous ne la tenez pas, cela veut dire que vous n’avez pas vraiment pris la décision. Pour prendre une décision et s’y tenir, il faut de la discipline. » – Raël, Contact 351

Se discipliner est un défi quotidien pour arriver en fin de compte à réaliser nos objectifs, particulièrement celui d’être heureux!

« La véritable discipline, c’est de ramasser des fraises sans en manger une seule. »
Doug Larson

Article en pdf : Autodiscipline

X