Lettre à M. Francois Lisée

Martin Hétu

Cher Monsieur Lisée

Je vous écris en réaction à votre chronique parue dans Le Devoir du 29 décembre 2021, intitulée Les visiteurs . Je ne vous cache pas ma surprise de vous lire sur un sujet à mille lieues de la sphère politique ; un sujet loin d’être dénué d’intérêt, qui plus est, appelé à prendre une importance plus que considérable dans les années à venir. D’emblée, je pense que lorsqu’il est question de s’interroger sur ceux qui visitent l’humanité, les postulats que nous échafaudons à partir de nos connaissances paraitront naïfs si nous ne nous arrêtons pas à imaginer l’immense avance technologique et de sagesse qui permet à ces scientifiques de se déplacer dans l’espace. 

En effet, c’est le niveau de sagesse qui permet à toute humanité d’accéder à un très haut niveau technologique. Les civilisations qui réussissent à quitter leur système solaire sont nécessairement pacifiques. Une civilisation qui ne réussit pas à maitriser son agressivité, combiné à l’utilisation d’énergies au potentiel destructeur énorme, est vouée à l’autodestruction bien avant qu’elle atteigne les niveaux supérieurs de son développement scientifique.  

Depuis le début du siècle dernier, plus particulièrement, la science humaine, dans tous les domaines, s’est développée à une vitesse exponentielle. Nous assistons présentement à une montée devenue vertigineuse de la courbe du développement de nos technologies, si bien qu’aujourd’hui s’impose à nous l’évidence que nous serons un jour en mesure de créer la vie sur une autre planète. De plus, l’observation pointue de l’extrême complexité du vivant qui nous entoure a relégué le darwinisme à un autre âge https://www.lepoint.fr/debats/et-si-darwin-s-etait-trompe-12-12-2011-1406407_2.php et invite maintenant les chercheurs à considérer sérieusement l’idée que la vie sur Terre soit le fruit d’une création scientifique. Cette solide perspective explique parfaitement le fait que nous sommes depuis toujours l’objet d’une surveillance extraterrestre bienveillante. Nous devrons bientôt admettre que cette civilisation très avancée, qui nous couve des yeux, a créé la vie sur Terre et qu’un jour, nous reproduirons ailleurs ce qui a été fait ici. 

Dans la genèse de la bible écrite en hébreu, il est écrit « Élohim », un mot pluriel qui signifie : « Ceux qui sont venus du ciel » et non le mot « Dieu ». Le 13 décembre 1973, les Élohim ont physiquement pris contact avec un jeune journaliste français à qui ils ont confié un Message destiné à toute l’humanité, expliquant l’origine scientifique de la vie sur Terre www.rael.org.  Les Élohim lui ont donné le nom de « Raël » qui signifie : « Messager des Élohim ». Maitreya Raël, qui est le dernier des prophètes que les Élohim ont fait naitre parmi nous, a également pour mission de construire une ambassade www.embassy.org dans laquelle les Élohim souhaitent venir reprendre officiellement contact avec l’humanité, lorsque celle-ci sera prête https://youtu.be/VZMYbJGvHdM.

L’humanité vit actuellement d’énormes tensions et le début d’une période cruciale. Nos Créateurs espèrent que nous réussirons à nous libérer des systèmes violents qui nous menacent et qui déconnectent l’être humain de son essence et de l’univers dont il fait partie. Le cas échéant, des technologies libératrices seront graduellement mises au service de tous les peuples et élimineront progressivement le travail et l’argent paradism.org. Une paix significative s’installera et les Élohim reviendront, comme il est annoncé dans les écritures, accompagnés des grands prophètes qui ont été recréés scientifiquement et qui vivent éternellement sur la planète des Élohim.  

D’ici là, les Élohim se montreront davantage à nous afin de susciter toujours plus de questions et qu’un nombre grandissant d’humains arrive à faire les liens nécessaires. Sur ces mots, je vous dis merci, Monsieur Lisée, pour le temps que vous avez bien voulu accorder à la lecture de ma lettre et je vous souhaite la meilleure des continuités.  

Cordialement,

Martin Hétu,
Responsable des communications pour le Mouvement Raélien Canadien
www.raelcanada.org

X