Temps de lecture : 3 minutes 13 secondes
Traduction : Jean-François Cyr

 Origine de l’article : Réponse à Daniel Tadros sur site-lien alternatif d’information

https://www.youtube.com/watch?v=5TgAzWUyYUs

Cher Monsieur Tadros

À mon avis, s’appuyer sur la théorie de l’évolution fausse notre réflexion sur l’observation que nous faisons de la vie présente autour de nous et dont nous faisons partie. Cette théorie est réfutée par plus de la moitié de la communauté scientifique. Les observations de Darwin étaient légitimes à son époque, mais la science d’aujourd’hui nous mène à des conclusions complètement différentes.

L’évolution n’existe pas pour la simple raison que le code génétique ne peut se modifier par lui-même, quelles que soient les influences de l’environnement. Par exemple, un lion ne deviendra jamais végétarien, car il a génétiquement été créé pour être carnivore, tout comme le pissenlit ne deviendra jamais une plante carnivore, etc. La génétique est une programmation de la matière dont est constitué tout ce qui vit, végétal ou animal. Le code génétique est un plan d’organisation de la matière qui donnera soit un lion ou un pissenlit et rien ne changera ce qu’ils sont sauf si on intervient scientifiquement pour modifier le code génétique de l’un ou de l’autre. Si nous descendions du singe, le singe n’existerait plus aujourd’hui. L’homme et le singe sont deux créations différentes. Le hasard n’existe pas. Le hasard est un mythe.

Le cerveau humain, contrairement à celui des autres êtres vivants, a été créé pour être auto-programmable, c’est-à-dire que l’humain peut changer ses comportements lui-même. De par la morphologie de notre corps, il peut ainsi manipuler la matière qu’il trouve dans son environnement grâce à l’habileté et la dextérité que lui procurent nos mains et nos doigts. Depuis que l’homme a été créé sur terre, la maitrise de son environnement l’a conduit au fil des siècles à accroitre ses connaissances par l’expérimentation et l’observation. Exemples : la simple découverte du principe de la roue a débouché sur le développement d’une quantité incroyable de fonctions jusqu’à aujourd’hui. Idem pour les découvertes des propriétés des plantes qui ont mené à la pharmacologie actuelle, etc. Et il en va de même pour les armes de chasse que nous utilisions pour nous nourrir, tels que la lance, l’arc et les flèches – ayant ensuite, malheureusement, servi à la guerre – qui ont mené aux canons et aux missiles nucléaires.

Tout cela relève de notre conscience que nous décidons d’utiliser ou pas, cette conscience qui détermine la façon dont nous agissons avec nos semblables et avec les êtres vivants merveilleux qui composent la nature. Car la plus grande expression de l’intelligence humaine est l’amour que chacun DÉCIDE à chaque instant d’avoir pour les êtres vivants qu’il côtoie et en particulier ses semblables. Et nous verrons bientôt si ce niveau d’amour et de conscience collective sera suffisamment élevé pour nous permettre de franchir la période que nous traversons actuellement où l’humanité peut à tout moment s’autodétruire.

Le développement de nos connaissances actuelles en génétique nous conduit aujourd’hui à envisager d’aller créer la vie ailleurs. La création de la vie sur d’autres planètes est en effet la voie inéluctable de toute humanité dans l’univers qui réussit par sa sagesse à dépasser le niveau technologique pouvant la détruire si elle est trop agressive. Une fois ce cap franchi, cette humanité peut accéder au niveau technologique des civilisations qui ont réussi à quitter leur système solaire pour voyager dans l’espace et y créer la vie.

C’est ce que souhaite, plus que tout, la civilisation qui a créé l’humanité scientifiquement et qui nous observe. Nos créateurs scientifiques ont constamment cherché à nous aider sans intervenir directement dans notre développement, de la même façon que nous laissons un enfant grandir par ses essais et ses erreurs. Nous trouvons les traces et les preuves de leur bienveillance envers nous tout au long de l’histoire humaine, outre les apparitions de plus en plus fréquentes d’engins dans le ciel, les traces les plus récentes et les plus significatives que nous pouvons observer sont les Crop-Circles.

Voici un des plus récents, apparu en juin 2020, et qui a attiré l’attention des généticiens :

The Covid-19 Crop Circle eBook: Kroth, Jerry : Amazon.ca

Voilà un exemple irréfutable de cette bienveillance. La compréhension collective du fait que nous avons été créés scientifiquement va inévitablement devenir une évidence. Nous commencerons alors à souhaiter la venue officielle sur terre de cette civilisation – et ILS viendront, car c’est ce qu’ILS souhaitent. L’égoïsme humain, l’égo, disparaitra et la vraie spiritualité de l’homme émergera, car nous sommes UN. Nos créateurs souhaitent ardemment que nous puissions arriver à cette ère d’amour, de paix et de quiétude ou AUCUN être humain ne sera plus laissé pour compte, grâce à la science qui sera totalement mise au service du bien-être de l’humanité par l’élimination définitive du travail et de l’argent.

Merci Monsieur Tadros de m’avoir lu et merci pour tout ce que vous faites,

Sincèrement,

 

Martin Hétu,
Responsable des communications pour le Mouvement Raélien Canadien

 

https://www.rael.org/fr/
https://fr.paradism.org/index.php

X