Publié le 2 janvier 2021

https://www.linkedin.com/pulse/who-threat-extraterrestrials-us-daniel-turcotte/?published=t&fbclid=IwAR3ck_O10sNjjK_wR0dL4DYbdycRf6NrrqkRumaFaKEO8_747CxQROQCW-c

La plupart des dirigeants mondiaux nient l’existence des OVNIS et des extraterrestres ou alors, ils laissent entendre qu’ils savent quelque chose qu’ils ne peuvent pas révéler. Les grands médias présentent pourtant de plus en plus de preuves évidentes de la réalité des OVNIS, mais ils encouragent ensuite le public à rire du « fou » qui présente de telles preuves, même si, jusqu’au moment de la révélation, cette personne était un politicien, un scientifique ou un fonctionnaire respecté de haut niveau. Parallèlement, l’industrie du spectacle présente régulièrement les extraterrestres comme des êtres hostiles : une menace pour la sécurité nationale et notre sécurité personnelle. Ces stratégies de déni, de ridicule et de peur sont-elles délibérées ?

Pourquoi l’industrie du divertissement agit-elle ainsi ? En réalité, rien dans le comportement de nos visiteurs extraterrestres ne suggère une telle menace. Loin de là ! Les authentiques crop circles sont intrigants et beaux, mais ils ne sont pas menaçants. Les OVNIS qui traversent nos cieux le font parfois de manière intentionnelle, parfois ludique, mais jamais de façon menaçante.

Qu’en est-il toutefois de la perspective extérieure ? Imaginez que vous veniez d’une autre planète pour observer ce qui se passe sur terre en ce moment : guerres, violence, famine, conflits de toutes sortes, et suffisamment d’armes nucléaires pour détruire l’humanité des dizaines de fois1 ! Si vous étiez à leur place, auriez-vous envie prendre contact avec nous ? Se demander si l’humanité est prête ou non à recevoir des visiteurs extraterrestres perd alors sa pertinence puisque, pour l’instant, nous ne sommes manifestement pas dignes de ce privilège.

Si nous étions avisés, nous accueillerions les extraterrestres à bras ouverts. Avec une science, un art et une culture qui ont environ vingt-cinq mille ans en avance sur les nôtres, leur venue pourrait unifier les nations et nous apprendre à remettre notre planète en état. Au lieu de cela, nous dirigeons plutôt vers eux des avions de chasse armés. Nous voyons en eux la menace que nous représenterions si nous avions leur technologie ; nous supposons qu’ils se comporteraient envers nous comme nous l’avons fait tout au long de notre histoire. Bien sûr, ils ne craignent pas notre technologie relativement primitive, mais notre comportement confirme que nous ne sommes pas encore prêts à les accueillir avec le respect et l’amour qu’ils méritent.

De nombreuses cultures humaines traitent les voyageurs avec une grande hospitalité, mais il est clair que nos dirigeants militaristes ne peuvent faire le parallèle. Il est évident que les extraterrestres ne sont pas des envahisseurs, car s’ils l’étaient, ils nous auraient envahis il y a très longtemps. Ce sont au contraire des êtres pacifiques, remplis d’amour et de bienveillance. Nous le voyons par des actions qu’ils entreprennent pour nous aider, telle que la désactivation de missiles nucléaires2. En réalité, ils veulent nous contacter en tant qu’ambassadeurs pacifiques de leur lointaine planète, mais ils ont besoin pour cela de convenir d’une base pour une telle mission diplomatique interplanétaire : un protocole qui leur permettrait de venir en toute sécurité, d’être accueillis dans une ambassade spécialement prévue à cet effet et de rencontrer ensuite les dirigeants du monde. C’est la raison pour laquelle le projet Ambassade pour les extraterrestres du MRI a préparé une proposition de « Protocole facultatif concernant les ambassades pour les extraterrestres ». Inspiré de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques (1961), ce protocole ouvre la voie à une unification des nations du monde dans un but commun, et soutient la construction de l’Ambassade pour les extraterrestres et l’accueil pacifique de « personnes » d’une autre planète.

Certains responsables gouvernementaux nous demandent comment nous pouvons savoir que ces extraterrestres veulent nous contacter officiellement. La réponse est simple : ils nous ont déjà contactés, tout au long de l’histoire de l’humanité, pour nous donner des messages adaptés à chaque époque. Ces humains qu’ils ont choisis pour établir ce contact sont appelés « prophètes » (étymologiquement, prophète signifie « celui qui révèle ») et les millions qui suivent ces prophètes aujourd’hui témoignent de la force de leurs messages. Malheureusement, ces fidèles sont organisés en religions et les dirigeants de ces religions se consacrent à chercher les différences entre les prophètes (de manière à justifier leur existence, leur richesse et leur pouvoir) au lieu de travailler ensemble pour nous enseigner comment vivre dans la paix, l’amour et la non-violence.

Par bonheur, à notre époque, ces extraterrestres appelés Elohim ont donné ce message à Raël, alors que nous sommes suffisamment avancés, scientifiquement, pour bien comprendre les origines de la vie sur terre. Leur souhait est de revenir officiellement sur la planète pour reprendre contact avec leur Création. Nous espérons que 2021, soixante-quinze ans après le bombardement atomique sur Hiroshima, sera l’année d’une avancée significative dans la réalisation de cet objectif, mais nous devons d’abord reconnaître qu’ils ne sont pas la menace, nous le sommes !

 

Daniel Turcotte, Responsable du projet de l’Ambassade pour les extraterrestres

 

 

www.ETembassy.org

__________________________________________________________________________

Notes

(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Prolif%C3%A9ration_nucl%C3%A9aire 

(2) https://www.cbsnews.com/news/ex-air-force-personnel-ufos-deactivated-nukes/

X