Dans un article paru dans La Presse+, titré « L’ouragan pédo menace le Vatican »[1], Boucar Diouf y va d’une charge bien sentie à l’égard d’une institution, l’Église catholique, qui peine à se sortir la tête avec un minimum de décence des eaux troubles où pataugent les prêtres pédophiles. « Il faudra bien plus qu’un simple sommet sur les abus sexuels pour redonner un peu de dignité à cette institution où l’hypocrisie, les cachotteries et la délinquance sexuelle semblent banalisées depuis trop longtemps. »[2]

On pourrait faire le procès encore et encore afin de dénicher les responsables et les condamner, ce qui est pleinement mérité. Mais qu’est-ce qui cloche avec cette religion? Comment les choses ont-elles pu dégénérer à ce point? Le but ultime de tout mouvement spirituel n’est-il pas le plein épanouissement de ses prêtres et représentants afin que le bonheur du Guide rayonne sur l’ensemble des fidèles?

Si on regarde de près les préceptes de l’Église catholique, nous ne pouvons être surpris de constater quels fruits a produits cet arbre aux racines empoisonnées : péché originel, célibat forcé, condamnation des homosexuels, culpabilisation du plaisir, et encore plus insidieux, la séparation du corps et de l’esprit. L’esprit représentant les hautes sphères de la spiritualité, alors que le corps représente tout ce qui est souillé, péché. Comment ne pas devenir déséquilibré avec de telles balises?

Maitreya Raël pose un regard éclairant sur la question : « À la base de la violence, il y a toujours des êtres insatisfaits sensuellement. Voilà pourquoi nous devons apprendre à jouir de tous nos sens et à faire découvrir à ceux qui nous entourent leur sensualité. Cela commence avec les enfants. »[3] Au sujet de cette supposée séparation entre le corps et l’esprit, il va encore plus loin : « Tu éveilleras l’esprit de ton enfant, mais tu éveilleras aussi son corps, car l’éveil du corps va de pair avec l’éveil de l’esprit. »[4]

Proscrire l’accès au plaisir et toute forme de sexualité ne peut que mener l’individu à la frustration, au déséquilibre… et à la pédophilie, pour certains prêtres sujets à cette tendance! Pour que l’Église catholique sorte de ce bourbier où elle s’est enlisée, il faudrait qu’elle donne un sérieux coup de barre, et elle devrait peut-être écouter Boucar Diouf à ce sujet : « En plus du combat contre les agresseurs sexuels, pourquoi ne pas permettre aussi aux prêtres de se marier et d’assumer leur sexualité, qu’ils soient homosexuels, hétérosexuels ou intersexués? Certains prêtres se marient en cachette en Afrique et personnellement, je trouve ça très normal. »[5]

Et Dieu dans tout ça? Dieu. Mais de quel Dieu parle-t-on? Du Dieu qui bénit les armées avant le combat, qui bénit les bombes, « God save America », un Dieu unique aux têtes multiples, ce Dieu aux mains couvertes de sang, prétexte aux inquisitions, allergique aux avancées de la science? Demandez à Giordano Bruno, brûlé vif à Rome en 1600 pour hérésie, mais où est passé ce Dieu miséricordieux et rempli d’humanité? As-tu abandonné tes brebis, Ô Être Suprême, toi le chantre de l’amour universel qui crache sur les homosexuels, qui les traite de dégénérés, mais quel Dieu es-tu donc?

Si Dieu a failli à la tâche, où trouver le salut? Maitreya Raël compare la religion bouddhiste à la religion raélienne, religions athées : « C’est ce genre de spiritualité qu’est la religion du futur. Une religion sans dieu où l’homme se sent connecté à l’infiniment petit, à l’infiniment grand et à l’infini dans le temps ou l’éternité. »[6]

L’émancipation de l’être humain, en tant qu’entité spirituelle aspirant au bonheur, ne sera possible pour lui qu’en sectionnant les chaînes maintenues par les religions monothéistes, et enfin trouver sa véritable place dans l’univers : une étoile parmi les étoiles!

 

Jean Riendeau
Chroniqueur pour le Mouvement Raélien

 

[1] https://plus.lapresse.ca/screens/b3c04671-97f4-4951-b687-ef32bf964f79__7C___0.html?utm_medium=Facebook&utm_campaign=Microsite%20Share&utm_content=Screen&fbclid=IwAR0CBSGSTn2csWsSpmlVIOXsz1Fp2qBIP_RNVFbY_NtcF_8bnRYwDEY_Mfk
[2] Idem
[3] Raël – Accueillir les Extraterrestres P52. www.rael.org
[4] Raël – Le Message donné par les Extraterrestres P169. www.rael.org
[5] https://plus.lapresse.ca/screens/b3c04671-97f4-4951-b687-ef32bf964f79__7C___0.html?utm_medium=Facebook&utm_campaign=Microsite%20Share&utm_content=Screen&fbclid=IwAR0CBSGSTn2csWsSpmlVIOXsz1Fp2qBIP_RNVFbY_NtcF_8bnRYwDEY_Mfk
[6] Raël – Oui au clonage humain P85. www.rael.org

X